ACTUALITES

03/07/2019

Classements Fains 2019

posté à 18h53 dans "News"

CLASSEMENTS

 


02/07/2019

Triathlon M de Fains

posté à 22h15 dans "News"

Il est vraiment top ce tri en fait !

 

Ca, c’est ce que je me suis dis quelques minutes après avoir franchi la ligne d’arrivée. Avant le départ c’était autre chose...

 

J’ai commencé la saison de tri à La Bonneville, mi mai sur le Sprint. Il faisait froid, on était gelé dans l’eau, j’ai souffert. 

Ces temps-ci, on est plutôt sur de la surchauffe :-D Tant que je n’ai fait que 5 km à Heubécourt, coup de chaleur, impossible de faire le deuxième tour. J’ai continué ma prépa normalement, objectif le M de Fains. L’an dernier, pour mon premier, je l’ai terminé en 3h00’55, 15 jours après mon premier semi marathon. J’étais entraînée à pied. Cette année, ce n’est pas le cas. Et cette chaleur ce samedi m’a scié les jambes.... Donc, non, pas envie de prendre le départ et en même temps, envie de clore ce chapitre (pas d’autres triathlons au programme cette année, celui de Pont l'Évêque étant complet).

 

Comme l’an dernier, c’est avec mes copains de Rowenta que nous nous sommes inscrits, soutenus et entraînés pour ce M. Nous sommes plus ou moins prêts, on entre tranquillement au parc après quelques minutes d’attente. On voit les copains du club, punaise il y a pleins de Lions que je ne connais pas :-( C’est ça de s'entraîner seule. On s’installe, on se parle entre Lions, c’est chouette. La chaleur est idéale, limite frais avant de prendre la direction de l’étang. Au briefing, personne ne comprends bien le nombre de tours à faire... 3 tours et demi?? 4 fois à passer à la sorti en fait?? Oui oui, Robert nous le confirme devant le départ. Ca va être long, mais compter les tours, ça aide à rythmer le tout.

 

Les filles partent avant les garçons. A peine arrivée près de la “ligne”, coup de fusil!! Punaise, je ne suis pas bien placée. Pas grave, j’essaie vite de poser ma nage, vite respiration en 3 mouvements. Les garçons partent 3 min après nous, j’ai jamais compris pourquoi car comme d’habitude, on se fait doubler et nager dessus par des hordes de fusées, vagues, coups.... bref, le 1er tour était bien plus agréable. A la fin du 3eme tour, je commence à doubler des hommes. Allez, encore un tour complet et la sortie. J’enlève mes bouchons, retire le bonnet, LAP sur la montre, encouragements, j’entends mon prénom, je ne sais plus trop où je suis, je cours et profite de la transition pour reprendre mon souffle. Je vois une première fois Yoann et mes loulous, tout sourire, c’est chouette ! Je retrouve facilement mon vélo, nous sommes 2 Lions au parc. Puis Antoine, copain de taf et jeune Lions, punaise il me ratrappe plus tôt que l’an passé, il a super progressé en nat! Je prends mon temps pour ne rien oublier, croque un premier morceau de barre et hop. En selle! Bon toujours pas de belle montée de vélo, ça, c’était juste pour le Grand Prix ^^ 

 

Très bonnes sensations au début. Je connais bien le parcours, ce sont un peu mes terres, donc je l’emprunte souvent. Bonne gestion de la puissance dans la 1ère côte. Les gars me doublent, en paquets.... no comment. Arrivée sur le plateau, vent de face, olala!!! ça va piquer. Le premier tour se passe bien. Je regarde le chrono et calcule mon temps par rapport à l’an dernier, ça m’a l’air pas mal!! (l’objectif étant de faire pareil voire 5/8 min de plus grand max). Le deuxième commence à faire mal aux jambes, ligaments derrière le genou, je manque de puissance... je prends mon gel, je bois, je bois. Je vois Joël en moto, Fabio qui se met à ma hauteur pour me dire deux mots, c’est trop cool. C’est grand sourire que j’attaque la dernière descente de Boisset les Prévanches pleine balle. Le vent est de plus en plus fort, les vitesses sont moins élevées dans les descentes sur ce tour. Pfffffou.

Dans Fains, les spectateurs sont plus nombreux, encouragements, “c’est bien”, “courage” et entendre son prénom, ça fait du bien!! 

Je galère à déchausser mes nouvelles chaussures de tri, “Allez maman!!” <3 et puis la descente de vélo (j’ai failli oublié de descendre même :-) ! ). Je vois Antoine qui sort du parc pour entamer la CaP, je l’acclame. Hop, ne perds pas de temps, ça va faire du bien de changer de mouvements!

Casquette, flasque, baskets, c’est parti! 

 

Je regarde très vite ma montre pour calmer mon élan, bin oui, je pars toujours trop vite. Je me cale vers 5’20/5’30 au kilo. A chaque ravito, je trempe ma casquette, je m’arrose, je bois de l’eau fraîche. Certains me doublent à des vitesses de dingue, ok certains sont au deuxième tour, mais d’autres non... un peu dur au moral, mais je suis sur mes allures, inutiles de se cramer avant la côte. Je la gère tranquillement, je marche dès que mon cardio est vraiment trop haut et ma vitesse trop faible. Aucun intérêt de courir. Les autres continuent de courir... Aucune fille. Je reprends avant la fin. Je m’arrose bien puis la descente, je dévale à toutes ailes. Ca fait du bien. Yoann et les enfants sont venus jusqu’au milieu de la descente. Que c’est bon de les voir. Ils semblent si fiers ^^ Je réduis l’allure sur le plat, le deuxième boucle est plus courte, c’est bon pour le moral. Le début est différent de l’an dernier, surprise, c’est mignon, mais le chemin est casse patte. Début du chemin entre les champs, Nicolas me dépasse. Il me dit “Allez, Allez, y’en a deux devant!!”, “je sais....”. La petite bosse me fait mal aux jambes, je souffle, je ne marche pas. Je garde Nico en vue. La descente, la famille, allez c’est la fin! Je rattrape Nico (tu m’as attendu ou quoi ;-) ). Je lui dis “t’as vu, je t’ai écouté!”, il me répond “ouais, on le fait?”... euh.... je dis oui. Et hop, tranquillement, on double les deux filles, on passe le panneau 9km. Je me dis olala, on a démarré trop tôt, je ne vais jamais tenir. Il me dit “si si, on a 50m d’avance, faut juste pas ralentir”. Bon.... on va tout donner, après tout, y’a plus rien après. On double quelqu’un qui marche, le dernier virage, on voit l’arche, on entend Daniel au micro. Nico me dit “allez, passe devant”, “quoi? mais je ne peux pas là!”, “si si tu peux” et un monsieur sur le côté me dit “si si tu peux” . Génial, j’ai adoré!! Bon bin ok. Je trace, je sprinte, n’importe quoi je me dis ^^ mais j’y arrive!!!!
Powwwwww merci Nico, un truc de folie ce finish!! C’est tellement top cette cohésion de groupe, de club. J’adore ce sport pour ça!
Au final, j’aurais doublé une Seniore et une Vétérane, mais je finis 9ème / 30 féminines. 

Je mets 3h04’55. J’avais mis 4 min de moins l’an dernier, sur le coup je suis un peu déçue car je pensais avoir mieux roulé et couru, mais avec les presque 200m de natation en plus, c’est normal. Je suis ravie!! Objectif plus que réussi!

 

Je ne me sens pas de suite d’enchaîner sur la distance supérieure, même si le 70.3 des Sables d’Olonne me fait des clins d’oeil. Encore 1 à 2 mois pour se juger et voir comment gérer entraînements et logistiques à la maison avant l’ouverture des inscriptions.... Si vous avez des avis, conseils d’épreuves pour commencer sur le long, je suis preneuse!

 

Prochain objectif: Semi marathon de Rouen le 15 septembre. 

 

Virginie

 

PHOTOS DU M et du S

 


29/06/2019

Défi Monte Cristo

posté à 14h48 dans "News"

Le Défi de Monte Cristo est une course de natation de 5Km qui à réuni ce WE plus de 5000 nageurs ; Inspirée de la célèbre évasion fictive d’Edmond Dantès (relire le conte de Monté Cristo) elle part du château d’If au large de Marseille, pour rejoindre la plage du prado.

Cette course s’impose comme le plus grand rassemblement de nage en eau libre d’Europe, il faut l’avoir fait une fois dans sa vie, (peut être un déplacement des Lions  à prévoir pour 2020 ?) nous avons nagé le vendredi, ce qui nous a laissé du temps pour les randos dans les calanques.

Nous nous étions inscrits en famille nous deux, un neveu, notre fils et un de ses copain triathlète (qui va essayer de monter une équipe pour venir faire notre Tri le 22 septembre); il nous a manqué notre marseillais Pat qui prépare un plus gros objectif en swim & run dommage !

Je ne sais si c’est le soleil, l’eau de mer, le pastis, ou les entraînements de Charles…. mais nous avons tous réalisés de supers chronos par rapport à nos précédentes courses à Annecy…

Marie Thérèse          1h55 à Annecy passe à 1h46 à Marseille

Christian                   1h53 à Annecy passe à 1h35 à Marseille

 

Ce fut un super WE finalement pas très éloigné, Marseille est la proche banlieue de Vernon 3h30 de Paris en TGV c’est à refaire en groupe.

 


29/06/2019

CR Half de Louise aux Sables d'OLONNE

posté à 14h33 dans "News"

Compte rendu

 


28/06/2019

Article du Démocrate sur nos qualifiés France et Monde

posté à 18h56 dans "News"

Article rédigé par Fabien

 

ICI

 




» Consulter les archives

RSS