ACTUALITES

26/07/2018

Ironman Franfurt

posté à 21h46 dans "News"

Après le CR de Fabien, celui de Fred, le novice sur la distance, et qui apparemment recommencera sur cette distance

Comme toute première expérience, les semaines d'avant course sont toujours semées de questions, de doutes. Est-ce que je me suis assez entraîné ? Même si le but premier est de finir la course, sur quelles bases puis-je partir ? Dans quel état vais-je commencer le marathon ? Bref vous l'aurez compris, j'avais la petite boule au ventre. Puis une à deux semaines avant, cette boule est partie. Les dés étaient lancés. L'entraînement, aussi bon ou mauvais qu'il soit, était passé. Donc focalisation sur la préparation des sacs, dernières vérifications du vélo. Autant être serein sur le matos.

A peine arrivé à Francfort, premier triathlon effectué en un temps record: prise de possession des appartements, récupération des dossards puis footing. La reconnaissance du parcours effectuée le lendemain ne présage pas un vélo facile. Déjà qu'en voiture ça grimpe, alors en vélo... Nouveau petit triathlon le samedi. Dépôt du sac de course à pied, dépôt du sac de vélo et le vélo puis petite natation histoire de se rafraîchir et de faire tourner les bras. Petite angoisse lors de la préparation des sacs de transition. Ils sont bien maigres. Aurais-je oublié quelque chose ? Nouvelle vérification. Tout est là. Jour de course, c'est toujours comme ça, que diable cette envie de dernière minute alors qu'il y a une file d'attente pas possible. Pourtant ce n'est pas les toilettes qui manquent... Forcément comme dit Fabien, impossible de bien se placer. Moralité le chef ne change pas. C'est toujours le derrière ;-)

Départ, go go go ! La nat' se passe bien. Quel bonheur cette rolling start! Juste un souci, le soleil en plein visage fera dévier pleins de concurrents car quand tu ne vois pas la bouée que fais-tu ? Tu suis les pieds...et quand tu suis les pieds, ça dévie... Et c'est parti pour quelques heures de vélo. Fabien me double, je le redouble, il me reredouble. Petit exercice, conjuguez moi le verbe doubler au présent de l'indicatif :-) . Le vélo se fait à peu près comme prévu. Néanmoins un petit arrêt au stand sera nécessaire. Puis s'en est fini pour le vélo. Les bosses et ce vent auront entamés les réserves. J'attaque donc le marathon avec l'estomac déjà un peu tendu. Mais le sourire et la motivation sont toujours là. Allez je tente mes ambitions, tant pis si ça pète. Les 15 premiers kilomètres sont avalés quand la machine commence à s’enrayer. Arff mince ! Et là Madame Décadence arrive. Une alternance course et marche me mènera à la ligne d'arrivée...un brin déçu du marathon...mais quel bonheur cette course ! Les jours suivants seront limites blues. Plus d'objectif, bien pour la Famille et les tâches que j'avais mis en suspend mais pour le moral... Vivement le prochain en prévoyant de modifier un peu mon plan d'entraînement.

Merci à Sophie pour être venue nous encourager. Merci à Fabien pour ses précieux conseils et ses encouragements. Merci à tous ceux qui m'ont encouragé, livré quelques conseils tirés de leurs expériences ou encore eu un regard technique sur le vélo. Et merci à mes Enfants ainsi qu'à ma Chère et Tendre pour avoir supportés mes absences, mes entraînements ainsi que...mon régime pâtes-riz-maquereaux d'avant course :-)

 

 

 


Autre news:
22/07/2018 : Vincent à l'ironman de Vitoria
19/07/2018 : Champman
17/07/2018 : Championnat de France Aquathlon
17/07/2018 : Ironman Frankfurt
17/07/2018 : Triathlon S et M de Fains
03/07/2018 : Nouveau triathlète au club
28/06/2018 : Rouen Jeunes 2018
28/06/2018 : Jeunes Lions à Beauvais
15/06/2018 : BAO Juin
13/06/2018 : LD du galon d’or la Tremblade


» Consulter les archives

RSS