ACTUALITES

15/10/2013

Une Lionne à Paris

posté à 08h34 dans "Résultats"

Pour la seconde année, Marie-Hélène PUIG s'est inscrite sur les 20 km de Paris. L'an dernier, c'était sous une pluie battante que cette course avait eu lieu. Cette année, MH nous raconte sa course, avec un petit goût amer...

 

« Hormis le soleil j’avoue que je suis, d’une part, déçue par mon résultat, bien en-dessous de ce que je visais et moins bien que l’an dernier (presqu’1h56) alors que je suis, à priori un peu plus endurante et aussi un peu plus entrainée.

Les 10 premiers kilomètres se sont passés comme prévu, avec un passage au 10 en 55’ environ et bien en forme, sans ressentir les douleurs liées aux battements de nat’ (sans commentaire !). Ne voulant pas courir en tri-fonction, j’avais sur le dos le t-shirt du tri des Lions (le finisher ;-)). 

Et juste après les 10, changement de décor : des douleurs au ventre ont démarré plein pot, sortant de nulle part ! Certainement le vent glacial (?). J’ai maintenu le rythme un peu mais c’est vite devenu insupportable.  Je vous passe les détails mais mes pensées n’étaient plus du tout au chrono… J’ai fait 2 arrêts express aux postes de secours, mais aucune solution possible sauf l’abandon. J’avoue y avoir pensé très très fort pendant au moins 7 kms (du 11° au 18° que j’ai d’ailleurs passé les larmes aux yeux tellement j’étais dégoutée). Je me suis demandée comment Sophie avait trouvé la ressource de courir si vite son marathon après la nat’ et le vélo. Cela m’a probablement aidée à aller de l’avant, quitte à ralentir pas mal.  

Bref ! Je suis arrivée au bout sans aucun plaisir (alors qu'en ce moment je me régale à courir)  si ce n’est celui d’en avoir fini et de rapporter la médaille à mon fils (mon mari se chargeant de rapporter la sienne au 2° fils avec lui aussi des douleurs  mais présentes avant le départ, et avec, malgré tout un  chrono sympathique  d'1h31 !). 

Voili, il faut accepter que des courses se passent mal, mais hormis ces problèmes digestifs, une telle épreuve ne correspond vraiment plus à ce que j’aime : de l’espace vital, des paysages natures, pas trop d’attente avant, après et bousculades pendant. Là, il y a vraiment trop de monde et j’ai eu l’impression d’une « foire au bétail ». On ne la refera plus ! Rien ne vaut un bon bon tri même avec de l’eau à 15°C ;-)).

Je reste sur les points positifs : enfin couru cette course sous le soleil, bon entrainement long et la satisfaction d’être (quand même !) allée au bout, malgré tout ! 

 

En revanche, j’avais des projets de plus long et j’avoue que là, je suis bien refroidie ! »

 

Tu peux être fière d'avoir fini ta course, c'est ça la force des triathlètes! et si l'expérience de Sophie (sur Ironman à Barcelone) t'a apporté la force, alors c'est une belle preuve du partage chez les Lions :-)

Félicitations à toi (et à ton mari!)

 


Autre news:
04/11/2019 : Half de Marrakech de Nico et François
10/10/2019 : Coupe de France par équipe féminines
16/09/2019 : Triathlon par équipe de Caen
16/09/2019 :
16/09/2019 :
16/09/2019 :
03/07/2019 : Classements Fains 2019
02/07/2019 : Triathlon M de Fains
29/06/2019 : Défi Monte Cristo
29/06/2019 : CR Half de Louise aux Sables d'OLONNE


» Consulter les archives

RSS